Comment Diminuer Les Acouphènes Grâce à l’hypnose (2022) ?

comment diminuer les acouphènes

L’hypnothérapie seule s’est avérée aussi efficace pour les personnes souffrant d’acouphènes que les médicaments anti-anxiété ou la thérapie de réadaptation aux acouphènes. Utilisée en conjonction avec d’autres modalités, environ 90 % des patients obtiennent un soulagement substantiel.  Voyons ensemble comment diminuer les acouphènes grâce à l’hypnose.

Comment fonctionne l’audition humaine ?

Avant de voir pourquoi l’hypnothérapie est si efficace, j’aimerais revoir quelques principes de base de l’audition. Vous savez déjà que le son est capté par l’oreille externe et moyenne sous forme de vibration, converti en énergie électrochimique dans la cochlée, et transmis le long du nerf acoustique à des cellules cérébrales spécialisées dans les lobes temporaux du cerveau. 

Les cellules du cortex cérébral interprètent alors ces impulsions nerveuses comme des sons. Ce sont ces interprétations qui déterminent la façon dont vous entendez la hauteur, le timbre, la durée, la qualité générale et l’intensité sonore de ce son. Nos oreilles reçoivent les sons, mais nous les entendons dans notre cerveau.

Plus important encore pour cette discussion, des centres spécialisés de votre cerveau déterminent l’importance relative de ce son. Votre esprit conscient peut prêter attention à une centaine de bits d’information à un moment donné ; cependant, des millions de bits d’information vous bombardent en permanence, certains étant jugés plus importants que d’autres par votre esprit. Ces bits, ou stimuli, comprennent la vue, le toucher, l’odorat, le goût et l’ouïe. 

L’importance relative des stimuli change constamment, et le degré d’attention que vous leur accordez change également. Votre esprit conscient choisit d’ignorer tout ce qui n’est pas jugé menaçant, stimulant, excitant, gratifiant ou essentiel à votre survie. Autrement dit, votre cerveau ignore les choses qu’il juge sans importance.

De nombreux stimuli sont présents en ce moment même ; vous ne les avez simplement pas remarqués. Par exemple, si vous portez des chaussures au moment où vous lisez ceci, dans quelle mesure vos chaussures sont-elles serrées ou desserrées à l’endroit où vos orteils touchent la doublure intérieure ? Sont-elles confortables ? Chaudes ? Rigides ? Douces ? Étiez-vous conscient de ces sensations avant que je ne parle de vos chaussures ? 

Vérifiez tout de suite votre vision périphérique. Tout en regardant cette page, combien d’objets proches pouvez-vous voir : un téléphone, peut-être, ou une photocopieuse, un bloc-notes, une agrafeuse, un crayon, ou vos lunettes ? Avez-vous vraiment vu ces objets il y a quelques instants ? Êtes-vous conscient, en ce moment même, de la sensation de la langue dans votre bouche ? Remarquez-vous qu’elle est rugueuse d’un côté… et lisse de l’autre ?

Question : Pourquoi n’étiez-vous pas conscient de cela il y a quelques instants ?

Réponse : Parce que ce n’était pas important pour votre esprit à ce moment-là.

Comment diminuer les acouphènes avec l’hypnose ?

comment diminuer les acouphènes

Le facteur le plus déterminant dans notre capacité à ignorer un stimulus est le fait qu’il soit associé à une réponse émotionnelle positive ou négative. Comment un son peut-il être associé à une réponse émotionnelle ? Pourriez-vous ignorer les sons d’un pitbull en colère qui grogne et vous charge ou le crissement soudain des pneus à un carrefour très fréquenté ? Je ne le pense pas. 

Ces sons nous remplissent immédiatement de peur, d’anxiété, voire de terreur. L’instinct de survie primitif du système limbique de votre cerveau ne vous permettra pas d’ignorer les stimuli qui évoquent la peur, avertissent d’un danger ou sont associés à des situations désagréables.

Vous pouvez vous rappeler cette formule : 

Son de l’acouphène + peur = phénomène conscient que vous ne pouvez pas ignorer.

Les émotions négatives déclenchent une réaction de combat ou de fuite générée par votre inconscient et votre système nerveux autonome, libérant instantanément de l’épinéphrine et de la norépinéphrine dans votre système. 

Votre cœur s’accélère, votre tension artérielle augmente, vos paumes deviennent moites, votre respiration s’accélère et le sang afflue vers vos grands muscles pour vous préparer à fuir ou à combattre. 

La réaction typique à l’apparition d’un acouphène est la peur ou la panique pure et simple. Qu’est-ce qui ne va pas avec mes oreilles, ma tête ? Suis-je en train de faire une attaque ? Ma tension artérielle est-elle dangereusement élevée ? Suis-je en train de perdre la tête ? Devrai-je toujours écouter ce bruit ?

Il n’est possible d’ignorer ce son que lorsque nous éliminons la peur, l’anxiété, la frustration, etc. qui y sont associées. Les humains ont généralement peur de ce qu’ils ne connaissent pas, ne comprennent pas ou ne peuvent pas contrôler. 

La compréhension des rôles du système auditif et du cerveau joue un rôle important dans la suppression de la peur et de l’anxiété liées aux acouphènes. Il est également essentiel de réaliser que vous avez un grand pouvoir de contrôle.

Hypnose définition médicale

La définition médicale acceptée de l’hypnose est la suivante : un état de conscience altéré dans lequel l’esprit conscient est temporairement contourné, de sorte que le subconscient devient très réceptif à des suggestions sélectives et positives. 

Ce qu’il faut savoir sur l’hypnose :

1) Personne ne peut être hypnotisé contre sa volonté.

2) Vous n’êtes pas inconscient pendant l’hypnose. Vous êtes très concentré et vous entendez chaque mot prononcé par votre hypnotiseur.

3) Vous ne ferez ou ne direz rien que vous ne vouliez pas faire, que ce soit sous hypnose ou après.

4) Vous n’accepterez et n’agirez qu’en fonction des suggestions positives qui vous sont offertes pour votre bien.

5) Vous contrôlez PLUS votre esprit et votre corps sous hypnose qu’à d’autres moments.

6) Il n’est pas possible de rester bloqué dans un état d’hypnose. Vous pouvez revenir à la pleine conscience quand vous le souhaitez.

hypnose

L’hypnose, un outil thérapeutique magique ?

Chaque esprit conscient contient un agent critique (une sorte de gardien) qui analyse, puis accepte ou rejette toute nouvelle information en fonction de sa concordance avec ce qui se trouve déjà dans l’esprit subconscient – vos valeurs fondamentales. 

Malheureusement, ce gardien se ferme à l’esprit inconscient vers l’âge de six ans. À moins de contourner cet agent critique de l’esprit conscient, il est presque impossible d’apporter des changements durables dans votre esprit, vos émotions, vos comportements, vos habitudes, etc. 

Pour obtenir un effet maximal, le patient est d’abord guidé vers un niveau de relaxation mentale et physique connu sous le nom de somnambulisme. Ce niveau est totalement sûr et confortable, et peut être atteint en quelques minutes. 

Dans les études sur le somnambulisme, les électroencéphalogrammes des sujets passent d’un schéma composé essentiellement d’ondes bêta (état d’éveil) à un schéma composé d’ondes alpha et thêta (relaxation profonde et concentration). C’est absolument merveilleux !

Sous hypnose, vous faites appel à votre inconscient pour accroître le contrôle que vous exercez sur vos émotions. Vous pouvez réduire ou éliminer les émotions négatives liées à vos acouphènes, et les remplacer par des émotions positives.

Question : Que se passe-t-il lorsque vous séparez et éliminez les émotions négatives de l’acouphène ? 

Réponse : Vous passez dans la catégorie des 90 % mentionnée ci-dessus.

Vous ne souffrez plus de vos acouphènes car votre cerveau peut désormais les ignorer de manière habituelle (habituation). Les gens demandent parfois s’ils « perdent le contrôle » lorsqu’ils sont hypnotisés ; bien au contraire. 

Pendant l’état d’hypnose, vous êtes plus en contact avec votre corps et vos émotions, et vous les maîtrisez mieux que lorsque vous n’êtes pas hypnotisé. De nombreuses personnes qui suivent une hypnothérapie sont capables d’influencer les caractéristiques de leurs acouphènes, et certaines peuvent même en réduire le volume, tout comme les gens apprennent à réduire la douleur grâce à l’hypnose.

Conclusion

L’hypnose thérapeutique n’est pas un show télévisuel ou l’hypnotiseur prend le contrôle de votre esprit. L’hypnose médicale peut réellement agir efficacement sur les acouphènes et bien d’autres troubles psychologiques tels que: l’anxiété, la peur, la timidité, les troubles de la sexualité, les insomnies, les compulsions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.